2 coutumes et traditions de mariage : le voile de la mariée et les 4 éléments de la tenue

Voile de la mariée

Le voile de la Mariée

Il existe deux versions sur l’origine de cette coutume :

La première fait référence à l’époque où la mariée, reine d’un jour, portait une couronne ornée de plumes, rubans ou fleurs assortis à sa tenue de noces en fonction de sa région d’appartenance. A la moitié du 19è siècle, une tendance religieuse étant plus représentée, en vouant un culte à la vierge Marie, les habitudes évoluent et on adopte le blanc et des vêtements à l’origine religieux, voire biblique, d’où le voile.

La deuxième version aurait pour origine l’époque où l’homme kidnappait la femme qu’il avait choisie en lui mettant un drap sur la tête. Plus tard, à l’époque des mariages arrangés, cette coutume a perduré. Le voile permettait effectivement de masquer le visage de la mariée jusqu’à l’union officielle des époux afin que ceux-ci se découvrent au dernier moment et que les critères physiques ne soient pas une entrave à leur union. De nos jours, à la fin de certaines cérémonies, on voit la mariée découper son voile de tulle en longs rubans et les distribuer aux femmes célibataires pour leur porter bonheur pour un futur mariage.

La tradition des 4 éléments pour la tenue de la mariée

En ce qui concerne la tenue de la mariée, il existe une vieille tradition venue de l’Angleterre, qui consiste à porter sur elle des accessoires ou vêtements, pourvu que 4 éléments caractéristiques soient représentés. "Something old, Something new, Something borrowed, Something blue".

Ce qui signifie :

Quelque chose de vieux, représentant le lien avec sa famille, son passé, sa vie avant le mariage. Le plus souvent, il s’agit d’un bijou de famille ou de la robe de mariée de la mère

Quelque chose de neuf, qui caractérise la chance, la réussite pour cette nouvelle vie, comme la robe qui a été choisie ou tout autre accessoire de la tenue de la mariée.

Quelque chose d’emprunté, déjà porté, le jour de son mariage, par une mariée heureuse et comblée. Cet élément est censé apporter chance et bonheur au couple de mariés.

Quelque chose de bleu, symbole de pureté et fidélité, croyance qui remonte aux temps bibliques. Il s’agit souvent d’un accessoire discret : mouchoir ou ruban de jarretière…

Écrit par Rosalie le dans Grandes histoires de mariage

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : e5xtgzrhh6